Cons Finés : Jour 5

Cette nuit Banditu à dormi avec moi. Et pour une fois il n’a pas gratté à la porte à 06h00 du matin.
C’est cool.

Je me réveille tout doucement, il n’y a pas grand chose à faire aujourd’hui je décide de trainer un peu dans le lit. Surement que j’ai du passer un peu de temps sur instagram à répondre aux commentaires, et aux messages. Mateo se lève à son tour, il décide d’aller nettoyer un peu le jardin. Je ne vais pas l’aider, mes côtes sont encore fragiles.

Milieu de matinée, je décide de faire un “live” sur Insta depuis la terrasse pour parler un peu de photos avec ceux qui seraient intéressés.

On parle de plein de choses, beaucoup de questions intéressantes. Comment nettoyer son capteur d’appareil photo, quels objectifs j’utilise, un peu d’astro photographie, je passe les images de quelques unes de mes randonnées en montagne, notament celle du Renosu, et celle de la voie lactée à Bavella.

Mimi est passé nous donner des côtes de porc. Un geste qu’on ne voit plus en ville. C’est arrivé pendant le live sur insta, et j’en suis content, car ceux qui étaient avec nous à ce moment là on pu voir qu’il existait encore des gens généreux.

 

 

C’est sympa, et on reste à discuter sur le live pendant environ deux heures.

Il n’y a pas grand chose à faire au village si on ne peut pas fréquenter les sentiers.
Mateo rentre, il a trouvé un vieux ballon dans le jardin.

On va essayer de faire des “live” comme ça tous les jours vers 11h. Même si de base on aime pas se montrer à la caméra, on se laisse prendre au jeu.

 

Après Midi.

Aprem chargée. Après avoir déjeuner rapidement un reste de coquillettes et un bout de fromage, c’est sieste pour tout le monde. Je regarde un film sur netflix, “La Plateforme”. J’adore la science fiction, mais alors là, j’ai pas du tout aimé. Un remake de “SnowPiercer” ou presque, sans avoir cette superbe fin. Je déconseille. Même si le film en soit est pas mal. La fin m’a gonflé.

Fin d’aprem.

Pas grand chose. Sauf qu’on démarre l’apéro assez tôt avec les voisins.

Suite à la discussion qu’on à eu hier autour du feu, c’est Mateo qui distribue les verres en papier, qui sert le pastis, l’eau ( sacrilège, mais la situation nous y oblige). Jean Max fait le feu. On s’installe.

Bien souvent nos discussions autour du feu tournent autour du virus. Forcément, ça nous préoccupe. De temps en temps on regarde les infos ensemble, on écoute un peu ce qui se dit. Hier le bilan en Italie s’élevait à 800 morts. Sur la seule journée d’hier …

On décide de relancer un autre “live”, qu’on coupe rapidement car pas grand chose ne se passe.
Quelques verres plus tard, ça commence à devenir un peu plus croustillant, on part sur le thème de “chacun raconte sa blague” et en un clic on se retrouve en direct sur Insta.

L’écran est braqué sur le feu qui crépite, la nuit est tombée, et le direct commence par un grand fou rire !
Une blague pas drôle lancée par Jean Ma qui à fait l’unanimité.

On passera ainsi plus d’une heure à se raconter des conneries, à rigoler, et à écouter les blagues que les gens postaient sur le direct. Je pense qu’on en refera vu les bons retours qu’on a eu.

Fin de soirée, on balance les verres dans le feu, adieu le microbe, chacun rentre chez soi.

 

 

(Pas grand chose à raconter aujourd’hui, et malheureusement, les jours prochains s’annoncent tous aussi plats. On verra bien ! ) 

 

François Menassé
François Menassé
error: Dans un soucis de protection de nos données, cette action n'est pas possible. Merci de votre compréhension